Spécialiste en autoconsommation photovoltaïque Loire - La Rochelle

Micro-onduleurs ou onduleur centralisé ?

Depuis quelques années, les micro-onduleurs ont le vent en poupe, et ce, pour de bonnes raisons. Mais l’onduleur centralisé n’est pas obsolète pour autant et reste encore un choix judicieux.
Chacun a des avantages et des inconvénients et faire le bon choix dépendra de la puissance, de la configuration et de l’utilisation de votre centrale.

Qu’est-ce qu’on onduleur ou micro-onduleur ?
Les panneaux produisent de l’électricité en courant continu. Pour pouvoir être consommée ou renvoyée sur le réseau, cette électricité doit être convertie en courant alternatif . C’est le rôle d’un onduleur.
Il existe 2 technologies:
– l’onduleur centralisé : il est installé dans un local et idéalement proche du tableau électrique. Le câblage entre les panneaux en toiture et ce dernier se fait donc en courant continu.
– les micro-onduleurs : ils sont installés en toiture et fixés aux rails juste sous les panneaux. Il y a 1 micro-onduleur par panneaux ou 1 pour 2 panneaux. Le câblage jusqu’au tableau électrique se fait donc en courant alternatif.

Avantages et inconvénients :

Les onduleurs centralisés :
C’est la technologie historique avec des grandes marques telles que Fronius, SMA, Huawei, Goodwe, Solax..
La grande tendance est à l’onduleur centralisé hybride qui a pour objet principal le pilotage de la production solaire entre consommation, stockage batteries et injection.

Les avantages :
– Le rendement : moins de déperdition donc plus de rendement. Compter 3 à 5 % de plus avec un onduleur centralisé.
– Le prix : à partir de 3 ou 4.5kWc, il devient plus intéressant car bénéficie d’une nette dégressivité tarifaire. Ce n’est pas parce qu’une centrale est 2 fois plus puissante qu’elle sera 2 fois plus chère.
– La maintenance est facilitée car il n’est pas nécessaire de monter sur le toit pour changer/entretenir l’onduleur.
– Le stockage : étant donné que l’on descend du toit en courant continu, il est plus intéressant de concevoir un stockage batterie avec un onduleur centralisé hybride

Les inconvénients :
– La baisse de production en cas d’ombrage ou de panne : si l’un des panneaux baisse en puissance, c’est toute la boucle de panneau qui est impactée.

Les micro-onduleurs :
Deux marques principales se disputent le marché du micro-onduleur : Enphase et APSystem.

Les avantages :
– Leur durée de garantie : garantis 25 ans chez Enphase et 20 ans chez APSystem avec des durées de vie au moins équivalentes.
– La gestion panneau par panneau (ou 2 par 2) : en cas d’ombrage sur l’un des panneaux, ou en cas de panne de l’un des panneaux, le reste de la centrale continue de fonctionner normalement. De plus, si les caractéristiques du toit implique l’installation des panneaux sur plus de 2 orientations différentes, les micro-onduleurs sont préférables.
– L’installation est évolutive : si vous souhaitez ajouter des panneaux à l’avenir, ce sera plus simple si votre installation est déjà équipée de micro-onduleurs. Dans le cas contraire, il faut changer l’onduleur centralisé ou en ajouter un spécifique.

Les inconvénients :
–  En cas de maintenance du système, il faut monter sur le toit et enlever des panneaux pour accéder aux micro-onduleurs.
– Leur prix est plus élevé car ne bénéficiant pas de dégressivité selon puissance : une centrale deux fois plus puissante a besoin de deux fois plus de micro-onduleurs ce qui rend la conversion deux fois plus chère.

En conclusion, le choix de l’une ou l’autre de ces deux technologie va dépendre :
– du budget alloué
– de l’usage que vous allez faire de votre centrale (stockage..),
– de sa potentielle évolution (ajout futur de panneaux)
– des caractéristiques du lieu (ombrage,  plus de deux orientations..)